La formation musicale

La formation musicale a pour objectif de faciliter la relation entre les élèves et la musique au niveau du ressenti et de la compréhension. Elle leur permet de s’épanouir en leur offrant la possibilité de découvrir et d’intégrer le monde musical grâce à un apprentissage vivant sans coupure entre le solfège et la musique (entre la théorie et la pratique). Elle apporte une formation qui couvre de la manière la plus large possible le champ des connaissances : écoute, analyse/style/syntaxe, théorie, lecture/écriture, connaissances des styles, des contextes et des systèmes musicaux, improvisation/invention, pratique vocale collective, développement de la curiosité musicale… Fondée sur une pratique et une connaissance des différents styles, elle permet l’acquisition du sens rythmique, la formation de l’oreille à la fois mélodique et harmonique, ainsi que la compréhension du discours musical. Loin de s’en tenir à l’aspect théorique, la formation musicale développe l’autonomie du musicien, du déchiffrage à l’interprétation.

Le cours collectif est l’art d’utiliser l’élan, la dynamique, l’impulsion générés par le groupe ainsi que les relations qui s’installent naturellement pour aider à la formation de chacun. Elle propose un espace de créativité écrite et orale où chacun peut exprimer sa sensibilité.

La formation musicale est proposée aux élèves à partir de la deuxième année d’apprentissage instrumental. A partir de la deuxième année, la formation musicale devient optionnelle et collective, sous forme d’un cours de 45 minutes hebdomadaires.

Elle permet aux élèves d’acquérir et de s’approprier les codes du langage musical et les bases d’une culture musicale.
La formation musicale est enseignée pendant 5 ans après la première année de découverte. Chaque année comporte un programme différent, approfondissant d’année en année la théorie musicale.

Objectifs
– Apprentissage du solfège (lecture de notes, de rythme, apprentissage des codes, théorie etc.)
– S’initier à la pratique du chant en apprenant à placer sa voix et en balayant un répertoire large
– Pratiquer la polyrythmie
– Expérimenter les connaissances apprises avec son instrument en cours
– Analyser des partitions
– S’initier à l’harmonie, à la composition et à la transposition en vue de devenir un musicien
autonome et éclairé