La flûte traversière

Les cours de flûte traversière sont assurés par Camille Ferté et Anne-Isabelle Le Borgne

A qui s'adressent les cours de flûte traversière ?

Les cours sont ouverts à tous, de 7 à 77 ans !

Pour les plus jeunes, l'idéal, pour commencer, est que les deux incisives centrales soient les dents définitives, afin de pouvoir « attaquer » les sons plus facilement.

La flûte traversière, un instrument à vent

La flûte traversière étant un instrument à vent, il faut envoyer de l'air pour émettre un son. On apprend à gérer son air dès les premières années, grâce, notamment, à la respiration ventrale.

Nous nous attarderons très vite sur l'apprentissage des doigtés, en bouchant alternativement différentes clés pour obtenir différentes notes.

Mais en premier lieu, nous nous entraînerons à sortir des sons de l'embouchure, ce qui n'est pas toujours chose facile lors des premiers cours. Certains y parviendront quasiment immédiatement, d'autres mettront plusieurs semaines, mais pas de panique, tout le monde finit par y arriver.

Lorsque l'embouchure est maîtrisée, nous y associons le reste de la flûte, et c'est parti ! Pour les plus petits qui débutent (taille inférieure à 1m30), il existe une embouchure courbe qui permet de « rétrécir » l'instrument afin de faciliter sa prise en main.

En travaillant quotidiennement 10 minutes, un débutant est en général capable, dès la Toussaint, de jouer de petits morceaux comme « au clair de la lune » ou «  Fais dodo » et ce, avec trois notes.

Le répertoire abordé

La flûte traversière est un instrument permettant d'aborder tous les répertoires : musiques classique, traditionnelle, jazz, musiques de film, variétés française et internationale etc.

Avec moi, vous serez fortement incité, dès la 2ème année, à participer à un ensemble musical comme Ic'Mus'Ic et ce, quel que soit votre âge. Je ne conçois pas la musique comme une activité solitaire, c'est pourquoi nous ferons, dès les premiers cours, des duos voire des trios dans des cours pouvant être collectifs à 2 ou 3 dès la première année.

La flûte traversière et la formation musicale

L'instrument ne réclame que la connaissance de la clé de sol sur trois octaves (trois fois do-ré-mi-fa-sol-la-si).

Par contre, il faut savoir que nous abordons très rapidement des rythmes et des notes qui n'ont pas forcément encore été travaillés en cours de formation musicale. Pas de panique, le travail de l'oreille et la répétition de ce que je montre visuellement avec mon instrument permettent de progresser sans souci. Certains élèves sont même contents d'être parfois en avance sur leurs camarades en cours de formation musicale.

Le travail de l'instrument dans le temps

Au fur et à mesure des années de pratique, nous essayons d'aborder tous les styles de musique afin que chaque élève puisse se spécialiser dans un style qui lui plaît, qui lui ressemble et dans lequel il s'épanouit.

Bien entendu, pour acquérir de bonnes bases techniques, nous ne pourrons éviter les gammes et les arpèges ! Mais rassurez-vous, les méthodes choisies ne sont pas les plus rébarbatives.

Concernant ces méthodes, vous serez amené à en faire l'acquisition tout au long de votre vie de flûtiste, mais pas tous les ans. En cours, nous utiliserons beaucoup le support partition avec accompagnement CD. Cela permet de favoriser le travail personnel en étant en rythme !

Après plusieurs années de pratique, un élève doit accéder à une forme d'autonomie, posséder un joli son, une bonne technique, avoir développé son oreille et ses goûts musicaux afin de pouvoir intégrer une formation musicale dans laquelle il pourra se faire plaisir.

Pour ceux qui le souhaitent et qui en auraient les capacités, le travail effectué en cours doit leur permettre d'accéder à un parcours diplômant dans une école agréée ou un conservatoire.

Patience, travail et plaisir sont les maître-mots d'une réussite dans la classe de flûte traversière.